La méditation pour mieux vivre au quotidien

Lorsqu’on est atteint d’un handicap, on est régulièrement confronté à la douleur, notamment dans le cadre des maladies neuro musculaires. De plus, la maladie étant souvent un saut vers l’inconnu, le stress peut nous envahir, ce qui ne favorise pas la sérénité au quotidien.

Outre la médecine traditionnelle et les médecines dites « alternatives » telles que l’ostéopathie ou l’homéopathie, il existe également une pratique plutôt intéressante et efficace afin de réduire votre stress et surtout mieux vivre ce quotidien.

Depuis plusieurs mois, je pratique la méditation et les effets ont été agréablement surprenants. Pour ma part, cela m’a aidé à mieux supporter la douleur et à être moins angoissée.

L’objectif de la méditation est de réguler ses émotions, calmer son stress mais aussi renforcer sa concentration.

Celle que je pratique est aussi appelée « pleine conscience », elle aide le corps et l’esprit à s’ancrer dans le moment présent. Le moment présent c’est s’arrêter pendant une durée déterminée de s’agiter, d’anticiper, de ruminer et juste habiter ce moment.

En résumé c’est une sorte d’état de conscience qui vous fait porter votre attention volontairement et sans jugement sur une situation ou une expérience qui se présente à un instant choisi.

IMG_5659

La pratique de la méditation est très simple puisqu’elle peut être réalisée partout : au travail, dans les transports, chez soi, en marchant etc…

Néanmoins 3 critères sont indispensables :

  • Le temps > l’idéal étant de la pratiquer quotidiennement et de préférence à horaire régulier. 10 minutes sont suffisantes, pas besoin de plus. C’est la régularité de ces 10 minutes quotidiennes qui vous permettront de constater les résultats
  • Le lieu > choisissez un lieu calme et tranquille de façon à ne pas être dérangé par l’extérieur
  • La posture > asseyez vous confortablement afin d’avoir une position à la fois souple et droite. Si vous n’êtes pas à l’aise, vous serez crispés. Attention à ne pas trop l’être non plus, au risque de vous endormir.

Les premières étapes de méditation portent dans un premier temps sur la respiration en inspirant profondément par le nez, puis en expirant longuement par la bouche, et ce à plusieurs reprises. La seconde étape est de détendre son corps point par point tout en l’observant mentalement (des orteils jusqu’au sommet de la tête). Bien sûr entre temps votre esprit risque de vagabonder d’une pensée à l’autre, et c’est normal donc pas de panique. Regardez juste ces pensées comme si vous étiez spectateur.

Dans le livre d’Andy Puddicombe, une image a parfaitement illustré cette situation : Considérez votre esprit comme un grand ciel bleu. Lorsqu’une pensée arrive, dites vous que c’est un nuage. Laissez le se promener, observez le et ne portez aucun jugement (genre « mince il devient gris, ça craint un max », non non s’il devient gris dites juste « ok il est gris »). En un rien de temps le nuage partira de lui-même parce que derrière ces nuages il y a toujours un grand ciel bleu.

N’étant qu’une débutante en méditation, je ne saurais trop vous conseiller ces deux ouvrages qui ont été une révélation pour moi :

  • Mon cours de méditation d’Andy Puddicombe : L’auteur raconte de façon concrète les techniques de méditation, les bonnes pratiques et erreurs que l’on peut rencontrer quand on est débutant.
    • L’application Headspace vous permettra de mettre en pratique plus facilement les principes décrit dans le livre. Attention, cette application est en anglais. Il n’y a actuellement pas de version française mais cela fait parti de leurs objectifs futurs.
  • Méditer jour après jour de Christophe André : 25 leçons pour pratiquer la méditation. Chaque leçon est illustrée par l’analyse d’un tableau de grand peintre.
    • Un CD audio est inclu dans le livre et vous permettra d’être accompagné sur la pratique

Vous pouvez également participer à des séminaires ou évènements dédiées à la méditation afin de vous familiariser avec ces pratiques. Néanmoins renseignez vous bien au préalable sur le programme car le yoga est souvent pratiqué en parallèle. Et très franchement tenir la position de la cigogne version Karaté Kid plus de 30 secondes n’est pas aussi simple que l’on croit…

Bonne méditation!

Publicités
Cet article, publié dans Actualités, Changer le regard sur le handicap, Non classé, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour La méditation pour mieux vivre au quotidien

  1. Oli Dolly dit :

    J’avais fait un peu de méditation l’année dernière et ça m’avait fait le même effet (par contre j’avais des séances + longues). J’ai abandonné car je ne pouvais pas me concentrer à cause de mon hystérique de voisine… Il faut absolument que je m’y remette. Contente que ça t’aide un peu ! Bises

    • Handinacap dit :

      Il y a des moments où c’est plus difficile pour pratiquer, parfois le rythme baisse mais je pense qu’il ne faut pas lâcher. C’est d’ailleurs pour cela que je n’en fais que 10 minutes par jour. Si je devais faire des séances plus longues, je ne les tiendrais pas et abandonnerais rapidement. En tout cas, à long terme la méditation est vraiment bénéfique. Bises!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s