La Vieille Charité

La Vieille Charité est un monument historique du XVIIème siècle et se situe au coeur du quartier du Panier à Marseille. Il abrite de nombreuses structures culturelles dont l’exposition Visages composée de 97 artistes, un ensemble de 150 oeuvres, peintures, sculptures, photographies avec pour thème transversal la représentation de la figure humaine dans l’art moderne et contemporain.

Cette jolie exposition a duré jusqu’au 22 juin 2014.  On a pu y découvrir des oeuvres d’artistes tels que Magritte, Picasso, Giacometti, Streuli, Katz, Bacon… .

Heureusement, même si cette exposition était temporaire, la Vieille Charité abrite aussi des collections permanentes, notamment celles du musée d’Archéologie méditerranéenne et du musée d’Arts africains, océaniens, amérindiens.­ Il n’y a plus aucune raison pour ne pas y aller!

Ce lieu est magnifique et il y règne une atmosphère plutôt paisible. Pour la petite histoire, la Charité recevait les gueux de la v­ille pendant plus d’un siècle. Mais après la révolution, et jusqu’à la fin du XIXe siècle, elle est transformée en hospice réservé aux enfants et aux vieillards. Puis en 1905, l’armée utilise le bâtiment qui sert aussi de logement social.

Ma petite photo souvenir de l’endroit. Foncez-y!

vieille charité


Infos pratiques 

Le lieu est totalement accessible aux PMR, avec un ascenseur, des petites rampes pour accéder aux salles et des WC adaptés.

Centre de la Vieille Charité – 2 rue de la Charité, 2e
Ouvert du mardi au dimanche de 10h à 18h, jusqu’au 22 juin.
Nocturne le vendredi jusqu’à 22 heures 
(fermeture des caisses à 21h), avec visite commentée de 19h à 20h30
Fermeture hebdomadaire le lundi et les jours fériés

Tarifs :
Collections permanentes : 5 euro
s                                                                              Expositions temporaires : 8 euros

Et pour les handicapés et accompagnateurs : GRATUIT 

 

 

Publié dans Bons plans, Loisirs | Tagué , , , | Laisser un commentaire

Association Jérôme Golmard

Jérôme Golmard, ancien joueur de tennis (classé n°22 mondial en 1999), a annoncé être atteint de la SLA (qu’on appelle aussi maladie de Charcot) en Janvier 2014.

Fort de son expérience, il souhaite faire mieux connaître cette maladie au grand public en partageant son histoire personnelle, mais également en aidant les autres personnes atteintes de cette maladie à bénéficier de traitement, surtout ceux n’ont pas les ressources financières nécessaires. Les sportifs comme tous les autres. Et ça, franchement, c’est carrément classe.

Pour se faire, il a créé l’ « Association Jérôme Golmard, Combattre la maladie de Charcot » (association 1901 à but non lucratif) pour mieux faire connaitre la maladie et favoriser l’accessibilité des soins aux malades les plus démunis et en particulier aux sportifs.

Bravo pour cette jolie initiative! Je lui envoie plein de pensées de courage et de force  pour surmonter cette épreuve.

Venez découvrir son site : http://associationjeromegolmard.org

Association Jérôme Golmard

Publié dans Actualités | Laisser un commentaire

Qu’est ce que le handicap?

[Source Wikipédia]

Le terme handicap désigne la limitation des possibilités d’interaction d’un individu avec son environnement, causée par une déficience provoquant une incapacité, permanente ou non, menant à un stress et à des difficultés morales, intellectuelles, sociales et/ou physiques.

Le terme de handicap renvoie également aux difficultés de la personne handicapée face à son environnement en termes d’accessibilité, d’expression, de compréhension ou d’appréhension.

En France, la définition donnée par la loi handicap du 11 février 2005 portant sur l’égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées, définit le handicap comme suit dans son article 114 : « Constitue un handicap, au sens de la présente loi, toute limitation d’activité ou restriction de participation à la vie en société subie dans son environnement par une personne en raison d’une altération substantielle, durable ou définitive d’une ou plusieurs fonctions physiques, sensorielles, mentales, cognitives ou psychiques, d’un polyhandicap ou d’un trouble de santé invalidant. ».

BLABLABLABLABLA….

On aura beau lire cette définition un millier de fois, pour un individu lambda, le handicap est plutôt quelqu’un qui a besoin d’une tierce personne pour « sur »vivre ou quelqu’un qui se déplace à l’aide d’un fauteuil, d’une canne etc…

En même temps, comment en vouloir à la populace lorsque l’on constate que le sigle des handicapés est une personne en fauteuil roulant.

Mais il existe plusieurs types de handicap. Loin de vous tenir un discours sur le handicap, retenez essentiellement qu’il y a le handicap visible et invisible.

Logo handicap

Le visible semble curieusement plus « accepté » par le commun des mortels. Pourquoi ? Je ne sais pas…

En revanche c’est une toute autre histoire pour le handicap invisible. Prenons l’exemple de la surdité. « On peut tout faire en étant sourd, c’est pas très grave donc c’est pas vraiment un handicap ». Et bien pas vraiment, vous avez un sens en moins et on aura beau klaxonner ou crier « Attention il y a une voiture qui a grillé le feu, ne traversez pas »…Vous n’entendrez rien. Ça ne parait rien mais c’est bien handicapant pour ne pas se faire écraser, non ?

Autre exemple, qui me tient encore plus à cœur puisque je le vis, le handicap moteur pas vraiment visible.

Sachez qu’être handicapé moteur ne signifie pas être systématiquement en fauteuil roulant ou ressembler au personnage joué par François Cluzet dans Intouchables. En effet, on peut être handicapé et être au top. Et debout (en revanche on tient peut être pas longtemps debout mais on résiste comme dirait F.Gall)

Comment ça?

Explication : Certaines maladies neurologiques et/ou musculaires entrainent des déficiences de la marche ou des mouvements mais n’altèrent pas forcément l’aspect physique du malade.

Atteinte d’une maladie des nerfs et des muscles, ma démarche est particulière, telle une danseuse en plein ballet je me fais plaisir . D’aspect extérieur, les gens diront plutôt que ma démarche est similaire à celle d’un cheval. GENIAL, c’est tellement plaisant de se sentir comparée à un cheval, (animal noble au demeurant, il ne me reste plus qu’à me présenter au PMU et gagner des courses).

Tout ça pour dire que lorsque je veux sortir c’est l’équivalent d’un trekking. Ayant des difficultés à monter ou plutôt gravir les escaliers, cette angoisse constante me pèse. Ce serait dommage de serrer les fesses parce que les toilettes du café dans lequel je suis, sont au 3ème étage sans ascenseur.

Mais le plus difficile dans ce périple, ce n’est finalement pas la partie sportive, mais plutôt le regard des autres. Parce que bon je ne suis quand même pas ivre après avoir ingéré une caïpirinha et encore moins un cocktail sans alcool.

Nous sommes nombreux dans cette situation. Forts de caractère, ces situations nous renforcent mais malgré les apparences, les regards moqueurs ou inquisiteurs nous blessent. Réfléchissez un instant et dites vous que cela peut arriver à n’importe qui. Mais quoiqu’il arrive, nous sommes des êtres humains et non pas des bêtes de foires. Alors mangez vos cacahuètes plutôt que de nous les lancer car c’est indispensable pour un apéro réussi!

Apero

Publié dans Changer le regard sur le handicap | Tagué , | 1 commentaire